Usage de la console DMX

Texte au 2011-01-13 11:26:42

 Usage de la console DMX

Nous disposons d'une console Stairville DMX Master I. Cette console
(chinoise) se trouve identiquement chez plusieurs fournisseurs.

Elle permet d'envoyer des commandes vers des projecteurs, via un "câble DMX".


     Dans ce papier, on désigne par 'projecteur' ce qui est commandé par la
     console, par 'lanternes' nos lampes LED PAR64 10mm.  Actuellement, un
     projecteur vu par la console est une fait une paire de lanternes A/B,
     programmées identiquement.


Fondamentalement, cette console pilote 12 projecteurs, en attribuant 16
'canaux' à chacun d'entre eux.  Pour illustrer ce qu'est cette notion de
canal, prenons l'exemple de nos lanternes PAR64 LED 10mm.

- Le premier canal choisi donne la puissance des lampes Rouges; le second la
  puissance des lampes Vertes, la troisième donne le Rouge.

- Les trois suivants induisent un mode de fonctionnement ne nous concernant
  pas (clignotements, changements de couleur automatiques...) et doivent
  rester à zéro.

- Le septième canal est un 'Master Level', et s'applique sur les trois
  premiers.


On voit que chaque lanterne (dans le cas de nos lanternes PAR64 LED 10mm) est
piloté par 7 canaux consécutifs.  Sur chaque lanterne, on règle (par des
mini-switches) le numéro du premier canal.

Actuellement, les lanternes sont numérotées par paires, de 1A/1B à 8A/8B,
occupant ainsi 8 'projecteurs' sur 12 de la console DMX-master I.

La console disposant de 8 curseurs de niveau s'appliquant (via un
commutateur)

- soit aux 8 premiers canaux de chacune des 82 projecteurs
- soit aux 8 canaux suivants (soit 16 canaux par projecteur)

Une jeu de 12 boutons, à gauche permet de choisir le/les projecteurs
impactés par le déplacement des curseurs.

Une fois satisfait de l'éclairage obtenu, on peut mémoriser ces paramétrages
pour en faire une 'scène'.


Une fois qu'on a mémorisé plusieurs scènes, on peut commuter de l'une à
l'autre, la commutation est immédiate, et sans transition.


Usage pratique de cette console.

- Si nous ne disposons QUE de 12 lanternes max toutes en PAR64 LED 10mm, on
  peut définir (et mémoriser) une scène, l'appeler, et utiliser globalement
  le curseur 7 (Master level) pour faire varier simultanément la puissance de
  toutes les lanternes.  [dans notre cas, nous devons piloter 8
  'ojecteurs' indépendantes, car les 16 lanternes répondent aux commandes,
  identiquement par paires].

Ainsi, on règle l'éclairage normal (avec un master level au max) en jouant
uniquement sur les canaux RVB, puis on allume et éteint l'ensemble à la
vitesse choisie en faisant varier le master level, toutes consoles
impliquées.

- Si nous disposons de plus de 12 lanternes on peut décider d'attribuer des
  adresses identiques à certaines pour limiter à 12 le nombre de lanternes à
  piloter (certaines allant par paires).

  Actuellement, nous disposons de 16 lanternes, adressées identiquement par
  paires : de 1A/1B à 8A/8B. Le console doit piloter alors 8 projecteurs.

Mais,

- si nous souhaitons disposer de plus de 12 projecteurs indépendants
- si nous utilisons d'autres types de lanternes (dont l'affectation des
  canaux de commande n'est pas la même)
- si nous voulons utiliser plusieurs scènes (avec des couleurs différentes,
  par exemple)

Nous ne pouvons plus utiliser ce mode simplifié.

Le problème est alors de passer progressivement d'une scène à l'autre, ce que
ne permet cette console que dans une séquence automatiques de scènes (chaser,
ou chenillard).  On peut alors préparer ces séquences (max 6 chasers), puis
les déclencher, les stopper, les redémarrer, les stopper.

Dans ce cas un autre type de console est nécessaire.



Le système DMX

Cette commande repose sur l'usage du système DMX.

   Dans ce système, on envoie des "données informatiques" dans les câbles.
   Ces données sont reçues dans chaque projecteur comme des paquets de de 512
   valeurs, envoyés plus de 40 fois per seconde.  On dit qu'une commande DMX
   dispose de 512 canaux.

   Comme ces valeurs peuvent changer entre deux paquets, on peut piloter en
   continu chaque projecteur connecté sur cette commnde DMX.

   [Techniquement, un paquet de 512 octets (plus le header) est envoyé
   périodiquement, sur une liaison RS422]

   On règle chaque projecteur pour ne consulter qu'une partie de ces
   informations.

   A titre d'exemple chacun des projecteurs "PAR64 LED 10mm" utilise 7 canaux
   consécutifs, mais la signification de ces canaux change d'un modèle de
   projecteur à l'autre.

   La console de commande sait préparer les valeurs de chacun de ces canaux.